Serait Telle

Ici serait le lieu

La peine serait sereine, elle serait mon enfant, je ne serais pas sa mère

Ici serait le jour

La nuit serait forte et silencieuse, elle ferait de mes rêves un autre monde pas toujours rassurant

Je ne serais pas celle

Dans toutes les hypothèses tu ne me retrouverais pas

.

Tu ne me retrouverais pas

Serais-je toujours vacillante, inconsolée, souffrant de solitude ?

Comment le savoir pour qui n’a pas essayé ?

Publicités

3 réflexions sur “Serait Telle

  1. en des lieux familiers, on se retrouve à peine , quelquefois :
    tout nous semble étrange , hors sujet, alors on tâtonne , on effleure d’une main perplexe , les bordures du réel , on fait le tour de nous-même à la recherche de certitudes quelconques …. mais le paysage a changé , les objets ne sont plus à leur place, l’animal au pelage- caresse ne vient plus se frotter à nos jambes hésitantes sur le seuil de la porte ..alors , comment faire avec toute cette absence …. écrire et vivre habitée de cette présence , ouvrir son cœur aux jours …. je t’embrasse, Laure,

  2. Hier, je suis allée chez une amie. Je me suis garée devant chez elle. Et de l’autre côté de la rue, j’ai trouvé son chat. Elle a pleuré. J’ai pensé à toi, j’ai pensé à mon chat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s